COMMUNIQUE : "Coup de théâtre au procès AZF"

(Communiqué de presse de l’Association des familles endeuillées et du Comité de défense AZF fait à Toulouse le 29 mai 2009)

"La Sté GRANDE PAROISSE (groupe TOTAL) cache les conclusions
d’une expertise déterminante.

Dans le cadre de son obligation de rendre un rapport à la DRIRE sur les causes de l’explosion de l’usine AZF de Toulouse le 21 Septembre 2001, la Commission d’Enquête Interne (CEI) de la Sté GRANDE PAROISSE avait confié au CNRS de Poitiers, dès novembre 2001 la mission d’investiguer sur l’hypothèse d’une détonation spontanée par mélange nitrate/ chlore.

En janvier 2002, la Sté Grande Paroisse était informée de la réactivité de ces produits, et demandait au CNRS de poursuivre ses travaux.

A l’audience du 27 mai 2009, les débats ont fait apparaître :
-  Que l’expertise qui lui a été remise par le CNRS de Poitiers en 2006 démontrait l’effet de détonation produit par le mélange chlore/nitrate, et abondait dans le sens des conclusions des experts judiciaires. Ce rapport a été occulté par la Sté Grande Paroisse qui ne l’a transmis ni à l’Administration ni à la Justice.
-  Que la Sté Grande Paroisse a interdit aux chercheurs de Poitiers de publier l’ensemble des conclusions de leurs travaux.

Les parties civiles soussignées condamnent fermement les agissements de la Sté GRANDE PAROISSE qui, en dissimulant des éléments déterminants pour la compréhension des faits, trahit sa vocation d’industriel responsable, comptable du respect des règles de sécurité dû à son personnel et au public."

Comité de défense des victimes (Contact Me Casero : 0561536264)

Association de Familles Endeuillées (Contact Me Bisseuil:06 11 63 22 84)

Toulouse, le 28 mai 2009.


L’Association des familles endeuillées est une association présidée par M. Gérard Ratier qui regroupe les familles de 21 victimes décédées suite à l’explosion de l’usine AZF.

Le Comité de défense AZF est une association présidée par M. Guy Fourest, forte de près de 400 membres, et qui est très activement intervenue dans le processus d’indemnisation des personnes blessées et des sinistrés.

Ces deux associations ont été agréées par le Ministère de la Justice (article 2-15 du Code de procédure pénale

Toutes les deux sont membres de la FENVAC.


Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC